LE VAN VIEN Le Tigre de Saigon (AU PRIX DU SANG) (Volume 2) (French Edition)


Nom de fichier: LE VAN VIEN Le Tigre de Saigon (AU PRIX DU SANG) (Volume 2) (French Edition).pdf
Taille du fichier: 54,8 Mb
Lire total: 86
Nombre total de téléchargement : 538
Téléchargé: Friday, 24-02-2017 Nouveau
Statut: disponible! Dernière vérification: il y a 27 minutes!
évaluation: 4/5 de 23453 Votes.


Cliquez sur le bouton ci-dessous pour créer un compte gratuit et télécharger le fichier


info**S'il vous plaît Désactiver Adblock pour afficher le lien de téléchargement**



Product Description

L’Indochine, après la Deuxième Guerre Mondiale, du fait des velléités d’indépendance, connut de grands bouleversements qui allaient mettre en avant des acteurs qui allaient s’affronter pour le contrôle des zones en leur possession. Si Ho Chi Minh garda la main sur le Tonkin, au nord du pays, le sud fut le théâtre d’affrontements entre les nationalistes vietnamiens, souvent chrétiens, les mouvements politico-religieux et les Binh Xuyen, un groupement criminel qui végétait dans la région de Cholon, à l’ouest de Saigon. Le Van Vien, surnommé Bay Vien, fut leur leader et mena la lutte contre tous ceux qui s’opposaient à lui. Les soldats français, d’abord, puis les communistes du Vietminh, finançant sa lutte avec l’argent que lui rapportait les maisons closes, les casinos puis le trafic d’opium qu’il organisa avec les services secrets français et certains représentants de l’Union Corse. Il intégra ensuite la nouvelle Armée Nationale avec le grade de colonel, avant d’être nommé général par l’empereur Bao Dai. Lorsque ce dernier fut poussé vers la sortie par les nouvelles autorités républicaines, il s’opposa à eux et n’hésita pas à leur faire la guerre. L’appui américain pour le président vietnamien Ngo Ginh Diem joua en sa défaveur et il ne parvint à en réchapper que grâce au soutien des ses associés corses qui avaient la main mise sur les circuits du trafic d’opium vers la France. Arrivé en France, il passa ses journées en compagnie de l’empereur déchu, Bao Dai, en menant la grande vie à Paris et sur la côte d’Azur. Grand fumeur, il fut rattrapé par le cancer qui l’emporta en quelques mois après qu’il se fut installé en région parisienne.